logo_ramillies_210_60.png

new_portlet_e_mail.png

« Janvier 2022 »
Janvier
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
 

Coopération Ramillies-Kombissiri

Depuis 2009, la Commune de Ramillies s’est engagée dans le Programme de Coopération Internationale Communale (PCIC) de l’Union des Villes et Communes de Wallonie et sur financement de la Coopération belge.

Depuis 2014, Ramillies est partenaire de la Commune de Kombissiri à une cinquantaine de km au sud de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso*. Cette coopération cible l’amélioration de la gouvernance locale, particulièrement un fonctionnement optimal des services d’Etat Civil par la numérisation des actes (naissance, mariage, décès …) depuis 1950 à ce jour.

Avoir un acte de naissance en ordre permet d’aller à l’école, d’avoir accès aux soins de santé materno-infantile, d’obtenir des micro-crédits pour exercer une activité qui va générer des revenus à la famille …

Or, bien que « Tout individu a droit à une nationalité » (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, art. 15) et à enregistrement légal à la naissance, un milliard des personnes n’ont pas d’identité dont 41 % en Afrique. Être enregistré c’est exister.

bâtiment d'etat civil à kombissiri

Bâtiment d’Etat Civil à Kombissiri

 

A ce jour un bâtiment spécifique pour l’Etat Civil a été construit et équipé en câblage et fournitures électriques ainsi qu’en matériel informatique pour qu’un logiciel spécialisé puisse numériser les actes de naissance, mariage, décès, et ce depuis 1950. Le personnel communal a été formé aux enregistrements des actes et la population y est sensibilisée.

Au terme de la phase 2017-2021 du PCIC, on est passé de 916 à 2.393 registres d'Etat Civil (tous actes confondus) paraphés et classés. Chaque registre comprend une centaine d'actes.

Voir aussi: programme fédéral de Coopération internationale communale (CIC) - Phase 2017 - 2021 : https://www.uvcw.be/international/actus/art-4940 

La Commune est aussi engagée dans un autre Projet de périmètre irrigué à 6 km de Kombissiri, avec un appui financier de 89.700 € de Wallonie Bruxelles International et 10.300 € de Ramillies. Un forage a permis d’améliorer l’accès à l’eau et l’irrigation d’un périmètre de maraîchage pour une coopérative d’une cinquantaine de femmes, l’acquisition d’un moulin pour la transformation de leur récolte. L’appui financier à ce projet s’est clôturé en 2019.

L'accompagnement, lui, se poursuit par la Commune de Kombissiri et les agents du Ministère de l'Agriculture qui prennent le relais des animateurs du projet clôturé pour assurer le suivi des activités. La réussite de ce projet pourrait permettre son extension à d'autres bénéficiaires ; le défi est la consolidation de la coopérative à travers un comité de gestion efficace.

Les activités de la coopérative se poursuivent avec les trois groupements (maraîchage, plants pour reboisement, transformation) qui continuent d'exercer leur rôle. Les femmes retirent des bénéfices à travers la transformation du soumbala, un condiment local, la vente du cultures maraîchères et les plants qu'elles produisent.

 

site maraîcher de pissi Site maraîcher de Pissi

Dans un esprit d'élargissement des actions de coopération avec Kombissiri, Ramillies a obtenu fin 2021 un financement de WBI (Wallonie-Bruxelles International) pour l'exécution d'un Projet d'Appui à la Maitrîse d'Ouvrage en Matière de Gestion des Déchets Solides à la Commune de Kombissiri (PAGDSK).

Ce projet va:

  • Renforcer la maîtrise d'ouvrage de la Mairie de Kombissiri en matière de gestion des déchets urbains et péri-urbains (collecte, tri, valorisation, élimination) ;
  • Renforcer la viabilité économique des opérateurs de collecte, tri et valorisation pour assurer les services dans la chaîne des déchets solides ;
  • Promouvoir le changement de comportement des populations pour mieux maitriser la production de déchets ménagers en amont.

Budget 78.821.30 € dont WBI 70.938 € et Ramillies 7.883 €; durée 2 ans.


Table de triage du centre de collecte des déchets à Kombissiri

 

Les bénéficiaires de l'action sont les 30.000 habitants de la Commune urbaine de Kombissiri, la Mairie de Kombissiri et les opérateurs locaux en matière de gestion des déchets solides : récolte, tri, transformation, commercialisation.

 

* Le Burkina Faso est classé 182ème sur 189 pays pour l'indice de développement humain (IDH). L'IDH est un indice pour évaluer le taux de développement humain des pays du monde. Il se fonde sur 3 critères : le niveau de vie (revenu brut par habitant et pouvoir d'achat), l'espérance de vie à la naissance et le niveau d'éducation des enfants de 15 ans et plus. (la Belgique est 17ème).

Contacts :

 

 

Actions sur le document