Code de bonnes conduites sur le RAVeL

Respect de l'autre, respect de la nature et du patrimoine, mais surtout, à la base, respect des règles… pour un RAVeL paisible et convivial !

Image provenant du site https://ravel.wallonie.be/home/tips/code-de-bonnes-conduites-sur-le-ravel.html

Que vous l'utilisiez pour le sport, les loisirs, pour faire vos courses ou vous rendre au travail, le RAVeL est un lieu de déplacement, mais aussi de détente pour tous !

  • Respecter le code de la route

Le RAVeL est une voirie publique au même titre que les routes et les autoroutes. Le Code de la Route y est d’application et chacun doit s'y soumettre. Il convient donc, notamment, de se conformer à la signalisation en place, de ralentir, voire s'arrêter, lors du croisement avec des routes, etc.

La circulation sur le RAVeL est régie par l'article 22quinquies du Code de la Route ayant trait à la circulation sur les chemins réservés aux piétons, cyclistes et cavaliers. Ne peuvent circuler sur ces chemins que les catégories d'usagers dont le symbole est reproduit sur les signaux placés à leurs accès. Toutefois, peuvent également emprunter ces chemins :

- Les véhicules prioritaires lorsque la nature de leur mission le justifie (ambulance et pompiers) ;
- Moyennant autorisation :
- les véhicules de surveillance, de contrôle et d'entretien de ces chemins,
- les véhicules des riverains et de leurs fournisseurs,
- les véhicules affectés au ramassage des immondices.

Les usagers du RAVeL ne peuvent se mettre mutuellement en danger ni se gêner. Ils doivent redoubler de prudence en présence d'enfants et ne peuvent entraver la circulation sans nécessité. Les jeux sont autorisés.

Enfin, depuis le 21 mars 2014, la vitesse est limitée à 30 km/h maximum.

  • Respecter les différents usagers

Adapter sa vitesse en fonction de l'autre, surtout lorsque celui-ci se déplace lentement, difficilement ou de manière imprévisible comme c'est le cas pour les jeunes enfants, ralentir lors d’un dépassement, tenir son chien en laisse, maîtriser son cheval, emporter les excréments, veiller à ne pas entraver le passage des cyclistes avec son matériel de pêche... sont autant de règles relevant du savoir-vivre, qui rendent le partage du RAVeL plus simple et plus agréable.

  • Respecter la nature

Le RAVeL, couloir de biodiversité, est aussi un cadre de vie qu'il convient de préserver. Les arbres, les fleurs et la faune sauvage en font partie. Leur sauvegarde dépend du comportement des usagers. Emporter les restes de pique-niques ou les détritus, ne rien abîmer sur son passage, ne pas couper les fleurs, ne pas perturber l'environnement sont autant de règles à adopter systématiquement.

  • Respecter le patrimoine

Les anciens chemins de halage et les anciennes lignes de chemin de fer sur lesquels le RAVeL s’est installé regorgent de témoins du passé : ponts, écluses, ascenseurs, viaducs, bornes kilométriques, balises, signaux lumineux, etc. Les respecter, c'est aussi préserver notre histoire.

  • Rester vigilant 

Bien que le RAVeL soit par essence autonome et aménagé à l'écart du réseau routier, il croise par moment du trafic automobile.

Le long des voies navigables, il traverse parfois des zones de chargement ou de déchargement. Des autorisations spéciales sont délivrées à certains usagers motorisés (riverains, bateliers, entrepreneurs, etc.).

Sur les liaisons, lorsque le RAVeL est interrompu, l'usager peut être amené à emprunter une route équipée ou non de pistes cyclables et/ou de trottoirs.

A tout moment, la prudence reste de mise.